Amalgame

Le #MermaidThigh ou comment combattre le fat-shaming ?

En surfant sur le Net dans les derniers jours, je suis tombée sur un article de Teen Vogue (grand magazine de mode dédiée aux adolescents et jeunes adultes), qui parlait de la Mermaid Thigh (les cuisses de sirène). Ce défi vient combattre l’idée qu’une femme doit avoir un thigh gap (écart entre les cuisses) pour être considérée belle ! Résumons le tout ! Dans le fond, la Mermaid Thigh valorise tout type de corps, que tu sois enrobée, très enrobée, en surplus de poids ou peu importe ta forme et amène les femmes à publier des photos d’elle sur les réseaux sociaux afin de s’aimer comme elles sont.

Source: miss_curvy_b (Instagram)
Source: miss_curvy_b (Instagram)

Je trouve que ce défi arrive à point. Nous vivons dans une société qui encourage des standards de beauté qui sont souvent, complètement, inatteignable pour les filles. Et beaucoup d’entre elles vont avoir recours à des méthodes drastiques pour arriver à ce standard pour éviter le fat-shaming ou encore la condamnation des rondeurs : quand une femme reçoit des insultes à cause de ses rondeurs que ce soit via Internet ou des regards réprobateurs des proches. Le problème c’est que les gens vont se cacher sous l’explication médicale : « Je me soucie de ta santé, ce n’est pas bon pour toi… » Je suis désolée de vous l’apprendre, mais mon médecin est là pour ça, c.-à-d. qu’il ou elle est là pour s’assurer que je sois en santé. De plus est, une taille mince est toujours associée à la santé quand la réalité est tout autre. Chaque corps est différent, chaque ossature, chaque masse graisseuse a sa propre complexité et est complètement différente. Une personne ronde peut être mille fois plus en santé qu’une personne plus mince, parce les gens plus ronds peuvent s’entraîner, faire du yoga et tout ce qu’ils désirent, car ils n’ont aucune limitation tout comme une personne plus mince.

Bien que ce défi soit un pas dans la bonne direction, nous avons encore du chemin à parcourir. Commençant par les magasins tailles plus! Pourquoi faudrait-il avoir des magasins spécialisés pour les femmes portant une taille au-dessus de 14 ? Ou encore pourquoi y’a-t-il une section taille plus au Forever21 ? Pourquoi on ne pourrait pas avoir des magasins ayant des tailles 00 à 22, par exemple, dans tous les vêtements. La réalité est que si je vais dans la section taille Plus dans le magasin, je ne trouverai pas le modèle que j’avais essayé dans les tailles « régulières. » C’est pratiquement insultant quand tu demandes à la conseillère dans la salle d’essayage une taille plus grande et qu’elle te répond : « Je suis désolée, mais ce modèle est inexistants en XL, tu pourrais peut-être essayer d’autres modèles dans la section Plus ? » Sérieusement ?!…

Au final, je fais partie de la « Mermaid Thigh » ça m’a pris des années, mais je m’accepte comme je suis. Je suis à mi-chemin entre les tailles Plus et les tailles « régulières. » Je n’ai pas honte de le dire parce que je m’accepte comme je suis, ç’a été une longue route, mais j’y suis arrivée et je souhaite à tous d’avoir le plaisir d’expérimenter cette sensation de s’aimer soi-même.

  • Les opinions exprimés dans ce texte ne concernent que l’auteur de l’article.

Suivez-nous sur Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

Wishbone

Amalgame vous recommande