Amalgame

Insulter une personne de «tèt grènn» parce que ses cheveux sont crépus, est-ce logique?

Si je te dit : grands yeux, petits yeux, grande main, petite main, cheveux crépus ,cheveux droits, gros nez, petit nez, peau noire, peau blanche, à quoi ça te fait penser ?Qu’est-ce que ces appellations ont en commun? Ne sont-elles pas tous des traits physiques chez l’être humain ? Est-ce acceptable d’utiliser ces appellations comme insulte ? Selon moi, non mais rien n’empêche personne de le faire.

Plus jeune au primaire j’entendais souvent les mots tèt grènn qui signifie «cheveux très crépus» en créole comme insulte ou encore comme plaisanterie. Au fil du temps, j’ai moi-même fini par associer cela à une insulte drôle qu’on lance pour se moquer ou pour niaiser une personne. Cela était tellement ancré en moi que je m’assurais moi-même d’arranger mes cheveux pour ne pas me faire insulter d’une telle manière. Personnellement, en raison de ma texture cheveux, je n’ai jamais entendu personne m’appeler par ce nom, mais j’ai déjà entendu d’autres le dire à d’autres et moi-même je l’ai déjà dit (culpabilité).

C’est tout dernièrement pendant que je naviguais sur Facebook que j’ai vu un groupe qui se nommait «Tèt grènn» et j’ai trouvé cela beau de voir la fierté qui s’en dégageait .Il valorisait les cheveux crépus. J’ai vu de belles photos de femmes et en dessous c’était écrit tèt grènn.

Et c’est là que j’ai raisonné que tèt grènn veut tout simplement dire cheveux crépus en créole et que ce n’est donc pas une insulte mais un trait physique naturel. Pendant toute ces années, j’associais ces deux mots à du négatif alors que c’est une partie de moi-même

J’ai également réalisé que le fait d’entendre les autres insulter d’autres de tèt grènn jouait dans mon mental. Résultat, je m’arrangeais à tous les matins pour ne pas avoir comme on disait la tèt grènn. J’ai tout essayé : fer plat, gel, défrisant, lotion etc. Même lorsque j’ai pris la décision d’arrêter le défrisant et de rester au naturel, j’appliquais souvent du gel pour définir mes boucles et éviter d’avoir la supposée tèt grènn.

D’après moi, si on continue à percevoir ces termes comme une insulte, cela donnera naissance à beaucoup de complexés. Car lorsqu’on se fait insulter pour une partie de nous-même, cela crée un inconfort et un désir de changer ce qui dérange les autres.

Est-qu’on t’a déjà insulté par un trait physique naturel chez toi? Si oui, partage-le avec moi.

  • Les opinions exprimés dans ce texte, ne concernent que l’auteur de l’article. 

Suivez-nous sur Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

Wishbone

Amalgame vous recommande