Amalgame

Découvrir Haiti au-delà des préjugés

« Pourquoi les jeunes Haïtiens qui sont nés ou qui on grandit à l’étranger vont dans les bals haïtiens danser jusqu’aux heures du matin, dans un casse-croûte manger du griot, prétendre qu’ils sont fiers lorsqu’un Haïtien remporte quelque chose, mais ne veulent pas se rendre en Haïti, leur pays d’origine, ne serait-ce que pour 7 jours ? » (Sacha Wilky). Pour être franche, moi qui suis d’origine haïtienne et qui ne suis jamais allée en Haïti, cette question m’a réellement frappée.

J’y ai bien réfléchi et j’en suis arrivée à ces différentes réponses :

Je crois que l’une des réponses à sa question est liée au fait qu’on se laisse submerger par ce que les médias diffusent. Par exemple, lors des élections présidentielles au départ de l’ancien président Martelly, souvent on montrait les manifestations qui finissaient par des cassures et des violences. Ou un autre exemple, c’est souvent les images d’un pays pauvre et instable qui sont transmises dans les médias. D’ailleurs, le discours de certains Haïtiens va souvent en ce sens, rempli de stéréotypes : « C’est un pays de voleurs », « Haïti ne va jamais avancer », « On va te kidnapper » et j’en passe. Si, dans notre tête, la vision que nous avons d’Haïti est négative, il sera difficile de concevoir à y aller.

Je crois qu’on ne sait pas à quel point tous les propos négatifs entretenus à l’égard d’Haïti affectent la communauté. Souvent, lorsqu’on parle de notre pays entre Haïtiens, j’ai l’impression qu’on se dit que tout le mal se trouve là-bas : les voleurs, le gouvernement corrompu, les kidnappeurs, des gens de peu de confiance, etc. Comme si toutes ces mauvaises choses n’appartiennent qu’à Haïti et qu’on ne retrouverait pas ça ailleurs dans le monde. Mais tout cela est faux. Tous ces propos n’appartiennent pas seulement à Haïti.  Il y a des gouvernements corrompus partout, des kidnappeurs partout, des gens de peu de confiance partout.

Richesse culturelle

Haïti est un magnifique pays, qui possède une richesse culturelle et une histoire formidable à découvrir. Cela va même au-delà de la gastronomie et de la musique, quoique la bouffe haïtienne… Mezanmi, bon bagay (C’est vraiment bon !).

À Haïti, on a des artistes tels que Castera Bazile, des poètes tels que Hérard Dumesle, aussi, des écrivains comme Yanick Lahens (auteur du roman La couleur de l’aube) et Jacques Roumain (Gouverneurs de la rosée). Et plein, plein d’autres artistes brillants.  De plus, dans le sud du pays, on y retrouve de très belles plages comme Gelée, Point-De-Sable, Abaka Bay. Et, bien sûr, le Kompa qui est un style musical rythmé venant d’Haïti dont des groupes performent encore comme T-Vice, Harmonik, Nulook, Kreyòl la, etc.

Bien entendu, il serait faux de croire qu’il n’y a aucun problème là-bas. Oui, il doit y avoir du changement au sein du gouvernement, dans la gestion et dans bien d’autres choses. Toutefois, les propos négatifs n’aident définitivement pas à avancer.

Je me suis finalement rendu compte que j’étais coupable d’avoir longtemps tenu un discours négatif sur Haïti…

Pour les années à venir, je veux que ma mentalité change. Je veux me rendre en Haïti, pour voir le pays de mes parents. Ce pays qui a une image négative dans les médias. Je veux changer cette image, que ça soit seulement dans mon entourage, je veux que cette mauvaise représentation arrête de se véhiculer. Parce qu’au-delà du système corrompu en Haïti (comme dans n’importe quel pays), Haïti a plein de belles choses que je veux découvrir.

La compagnie Zoom Haiti, offre souvent des très bon forfaits pour découvrir Haiti. Découvrez leur compagnie en cliquant sur ici.

Et toi, y es-tu déjà allé ? Quels sont les endroits que tu as visités ? Qu’as-tu aimé de ce pays ? Est-ce que ce serait une bonne destination pour tes vacances en 2017 ?

Suivez-nous sur Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

Wishbone

Amalgame vous recommande