Amalgame

L’immigration illégale au Canada

La montée du Président Trump au pouvoir a apporté une hausse d’immigrants illégaux au Canada. En fait, par mois, environ 300 migrants franchissent la frontière en passant par le Québec, d’après l’Agence des services frontaliers. Du 1er avril au 30 décembre 2016, l’Agence avait mentionné le passage de 823 migrants et que si la tendance restait en 2017, ce serait 3000 migrants qui entreraient au Canada en neuf mois. (Alice Chantal Tchandem Kamgan, RCI) Je me suis donc penchée sur ce sujet sur lequel il m’a semblé intéressant de faire des recherches. De savoir pourquoi ces gens prennent le risque de tout laisser pour venir au Canada.

Moi, je suis née à Montréal et je n’ai jamais vécu une situation où je devais laisser mon pays dans des circonstances fâcheuses pour m’expatrier. D’une certaine façon, j’essaye de me mettre à la place de ceux qui vivent dans ce contexte.

Par rapport à ce flux migratoire, il y a un député et candidat à la direction du Parti conservateur, Steven Blaney, qui s’est prononcé sur le sujet. D’après lui, « le Canada doit fermer ses frontières aux immigrants illégaux ». Il faut aller dans ce sens, car c’est une atteinte à l’intégrité du système d’immigration et la sécurité des Canadiens. En fin de compte, le gouvernement de Trudeau doit rectifier la loi afin que ceux qui passent la frontière illégalement soient interceptés et soient amenés aux autorités américaines par l’entremise d’un poste frontalier, comme l’explique Steven Blaney de La Presse.

De même, on ne peut pas mettre de côté le Président américain Donald Trump qui a eu l’idée du siècle en mettant un décret sur l’immigration qui interdit aux résidents de sept pays à majorité musulmans d’entrer aux États-Unis. Good job, Donald. N’importe quoi. Dans le même ordre d’idées, c’est ce décret qui fait qu’il y a une augmentation d’immigrants illégaux au Canada. Le représentant du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés à Ottawa a fait une journée d’observation et il a vu des immigrants entrer au Canada par des passages non autorisés au Québec.

Plusieurs d’entre eux ont pris le risque de faire tout ce chemin, car ils craignent le système d’immigration américain. D’ailleurs d’après le représentant de l’agence onusienne, des migrants avec qui il a parlé avaient même une résidence aux États-Unis. Le Canada serait un « pays plus accueillant. » Enfin, avant de donner libre cours à mes pensées, je tiens à partager ce sondage dont la question était : doit-on accueillir davantage d’immigrants au Canada à la suite des mesures anti-immigration du président Trump ? Oui : 36 pour cent, non : 55 pour cent, ne sait pas, ne répond pas : 9 pour cent (M105, Lia Lévesque, La Presse canadienne). Au fond, les Québécois y seraient opposés.

Quand je vois la situation, chaque pays a ses lois par rapport à l’immigration. Je ne peux pas être contre le fait que ceux qui veulent devenir citoyens canadiens doivent passer par le même processus et le faire en toute légalité. On ne peut pas laisser tous ces gens entrer illégalement. Il faut que des mesures soient prises. Par contre, je me mets dans la peau des immigrants, comme je l’avais souligné plus haut, malgré le fait que je n’ai jamais vécu une telle situation. Sincèrement, Trump et ses politiques étranges font peur. Je voudrais partir aussi. Donc, je ne me vois pas m’opposer à l’accueil de ces immigrants parce que ça pourrait arriver à un de mes proches ou à quelqu’un que je connais. Les États-Unis sont considérés comme la puissance mondiale, mais quand il arrive un moment où les gens délaissent tout pour venir ici, je ne crois pas que c’est sans peine et embûches. Je souhaite qu’il y ait un juste milieu face à ces circonstances.

Au moment où j’ai fini d’écrire cet article, je ne sais pas ce qui va arriver dans les prochains minutes, jours, mois ou années de ma vie. Peut-être que c’est moi qui aurai à fuir un jour. Au Canada, on est bien, mais ce n’est pas nécessairement le cas ailleurs.

Suivez-nous sur Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

Wishbone

Amalgame vous recommande