Amalgame

Notre Saint-Jean a été gâchée!

Hier au défilé de la Saint-Jean Baptiste du Québec à Montréal, nous avons eu une démonstration de force qui illustre à quel point que la négrophobie et le racisme antinoir se portent en pleine forme au Québec.

De nombreux internautes se sont offusqués de la vidéo publiée par Félix Brouillet. Cette vidéo montrait des jeunes noirs qui poussaient un char transportant Annie Villeneuve et d’autres artistes. Ces jeunes étaient tous habillés avec des tenues de type «esclave», tandis que tous les autres participants, qui étaient blancs, ne poussaient pas les chars et étaient habillés avec des tenues thématiques pour l’évènement.

Photo 1

Crédit : Image tirée de la vidéo du Facebook de Félix Brouillet

Pour la communauté noire, cette vidéo rappelait une dure réalité et était difficile à regarder.

Hasard?

Les organisateurs de l’évènement se sont défendus et ont dit que c’était des jeunes de l’équipe de football de l’école Louis-Joseph Papineau qui ont accepté volontairement de pousser les chars allégoriques du défilé de la Saint-Jean. De plus, ils mentionnent que les chars du défilé ne sont plus motorisés depuis 2014, mais plutôt poussés par des personnes par souci d’écologie.

«C’est un hasard. Nous nous excusons si des gens se sont sentis choqués par cela et nous les invitons à regarder l’ensemble du défilé. On n’a jamais mis autant d’efforts pour représenter la diversité québécoise», a soutenu à Radio-Canada, le président du comité organisateur des fêtes de Laval et Montréal, Maxime Laporte.

L’entraîneur de l’équipe, Sterve Lubin, a quant à lui préciser ceci à Radio-Canada :

«On nous a demandé de participer et ça nous a fait plaisir [d’accepter], a dit Sterve Lubin. Moi, je pense que c’est plate que le monde ait vu des couleurs, et non des participants.»

Humiliation

Ces jeunes sont des adolescents et ils ont été humiliés à cause du manque de jugement de leur coach et des organisateurs. Il est difficile de croire que c’était un hasard que des jeunes noirs ont poussé des chars avec des tenues de type «esclave» pendant que tous les blancs autour, avaient du fun et ne faisaient que marcher et chanter.

D’une certaine façon on pourrait croire que ce défilé n’est rien de plus qu’un message clair de certains membres de la majorité à la communauté noire et aux minorités visibles.

Le message à la communauté noire pourrait être le suivant :

«En plus de vous faire vivre dans l’exclusion et la pauvreté, nous avons le pouvoir d’humilier ceux à qui vous tenez le plus, vos enfants, comme bons nous semble. Ne l’oubliez jamais.»

Pour les autres minorités visibles, le message pourrait ressembler à ceci :

«Voici comment vous risquez d’être traité au Québec, si vous ne rejetez pas vos coutumes et vous n’adoptez pas les façons de faire du Québec.»

Irrégularités?

Est-ce que les parents des élèves (ils sont mineurs) ont donné leur consentement pour qu’ils aillent pousser des chars bénévolement?

Est-ce que l’école Louis-Joseph Papineau a vraiment donné son accord pour que leurs élèves poussent des chars?

L’année scolaire de la CSDM se termine le 22 juin 2017 pour les élèves, comment se fait-il que la direction de Louis-Joseph Papineau ait autorisé que leurs élèves participent à une activité en dehors de l’année scolaire?

Plusieurs chars

Plusieurs médias ont rapporté que les jeunes noirs n’ont poussé qu’un seul char. Or cette affirmation est complètement erronée. En fait, ils ont poussé TOUS les chars.

Photo 2

Photo 3

Crédit : Photo tirée de Facebook

Pour l’écologie, vraiment?

Historiquement, les négrophobes se sont toujours cachés derrière des causes nobles. Par exemple, on colonise l’Afrique subsaharienne pour les enseigner la parole de Dieu et les civiliser. Ou encore, pour rendre les quartiers noirs plus sécuritaires nous allons profiler les noirs et en mettre le plus possible en prison.

Ainsi, il n’est pas rare que les noirs se questionnent lorsque tout porte à croire qu’ils font les frais pour une cause noble.

Les organisateurs prétendent que depuis 2014 les chars sont poussés à bras d’hommes par souci d’écologie. Or une photo tirée de la page Facebook de La Fête nationale du Québec à Montréal en 2016 qui démontre clairement l’utilisation de véhicules 100% électriques pour tirer des chars.

Photo 4

Crédit : Facebook – Page La fête nationale du Québec à Montréal

Une autre photo de l’édition 2016 montrant des gens qui ne sont pas habillés «style esclave» et qui poussent un char qui est nettement plus petit. De plus, je dénombre au moins cinq personnes pour tirer ce petit char.

Photo 5

Crédit : Facebook – Page La fête nationale du Québec à Montréal en 2016

Une dernière photo du défilé de 2016, qui montre clairement l’utilisation de camion pour tirer un char.

Photo 6

Crédit : Facebook – Page La fête nationale du Québec à Montréal en 2016

Force est de constater que l’organisation a décidé que la force physique de jeunes hommes noirs, avec un temps ressenti de 31 degrés Celsius, était plus efficace cette année.

Financement

Cette année est la première année où le gouvernement fédéral donnait du financement pour les célébrations de la Saint-Jean Baptiste. Mme Mélanie Joly, leur a donné 2,4 millions $. Il y des questions à se poser quant à la représentation de tous les Québécois avec ce financement. Pourquoi le gouvernement fédéral a-t-il choisi de financer un projet possiblement négrophobe comme celui-ci? Pourquoi ne pas avoir fait comme les gouvernements précédents et ne pas financer ce type de projet? Pourquoi ne pas avoir mis de balises claires sur la représentation de la diversité?

Par Robert A.

……………………………………………………………………………………………………………………………………………

Votre Saint-Jean a été gâchée par cette bourde des organisateurs! Vous avez été indigné de la situation et vous voulez la dénoncer? Voici le numéro du bureau de la ministre du patrimoine Mélanie Joly (514) 383-3709. Au-delà de nos réactions sur les réseaux sociaux, il faut s’assurer que nos fonds publics ne servent plus jamais à mal représenter les Québécois à la peau noire ou de tous autres teints. À la prochaine Saint-Jean, tous les Québécois devraient avoir la chance de célébrer fièrement notre Québec. Appelons-là lundi matin!

…………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Amalgame recoit des textes de collaborateurs-collaboratrice spontanés. Tu veux soumettre le tien? Écris à questions@amalgame.info

Suivez-nous sur Facebook

Abonnez-vous à notre infolettre

Wishbone

Amalgame vous recommande